Quand Jésus dit oui … pour nous !
Jésus espéré, désiré par les descendants de David était attendu comme un roi puissant, un sauveur glorieux qui aurait délivré le peuple juif de l’emprise romaine. Quelle destinée prometteuse d’un point de vue humain !
Mais les choses se sont passées bien différemment : il n’y a pas eu de coup d’état, ni de guerre civile. Dans son oui, Jésus a accepté des missions bien différentes et assez inédites pour ses contemporains :

  • Nous sauver du péché et de la mort « Je ne suis pas venu pour juger le monde mais pour sauver le monde. » Jean 12,47.
  • Montrer l’amour de son Père pour l’humanité : un amour qui guérit, qui restaure, qui pardonne et qui se donne jusqu’au bout. « Si vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père » Jean 14, 7.

C’était une vrai claque ! Une belle calotte ! (rappelez-vous l’anecdote de notre Evêque Monseigneur David MACAIRE 😉 )

Et pourtant, ça a marché ! Les hommes et les femmes qui ont rencontré Jésus ont éprouvé une joie immense en découvrant cet amour du Père à travers son fils : ses disciples qui ont tout quitté pour le suivre, Marie, la sœur de Marthe et de Lazare, Bartimée, l’aveugle de Jéricho ou encore le paralytique descendu du toit. L’espoir a refleuri. Leur vie était pénible, sans goût et la présence et les paroles de Jésus leur ont redonné confiance et sourire. Ils ont alors reconnu que Jésus venait de Dieu.

  • Dieu avait promis la libération… elle y est, en Jésus pardonnant les péchés.
  • Dieu avait promis d’être toujours là… et c’est encore vrai en Jésus ressuscité présent dans nos célébrations eucharistiques.
  • Dieu avait promis de ne pas nous abandonner : « Vous serez mon peuple et je serai votre Dieu » et cette parole se réalise encore aujourd’hui en Jésus qui nous dit « Et moi, je suis avec vous, tous les jours jusqu’à la fin du monde »

En effet, « toutes les promesses de Dieu ont trouvé leur « oui » en la personne de Jésus ». 2 Cor 1, 18. Par ce oui, Jésus a dévoilé au monde la profondeur de l’amour de Dieu pour l’homme. Un amour qui va bien au-delà des apparences, qui ne fait pas de différences et qui remet les offenses.
Quand Jésus dit « OUI » dans notre vie, il vient y faire la volonté du Père. Les choses ne se passent peut-être pas comme nous l’avions prévu, nos désirs ne sont peut-être pas comblés du premier coup… mais d’une manière complètement nouvelle et différente !
Ainsi, quand il dit « oui », il nous ouvre à l’amour de son Père, un amour bienveillant, présent et vivifiant. Il nous donne un Père aimant qui n’a qu’un désir, que nous l’aimions en retour.
« Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera et nous viendrons habiter chez lui » Jean 14,23
Alors quand Jésus dit : « Oui, je t’attends, je t’appelle », fais-lui confiance… Ouvre la porte de ton cœur.