Dans son tweet du 28 mai 2015, le Pape François nous rappelle que « le chrétien est témoin non d’une théorie, mais d’une Personne : le Christ ressuscité, vivant et unique Sauveur de tous. » (@Pontifex_fr)

Laissons la Parole de Dieu nous faire découvrir cette Personne qui nous pousse à témoigner…

Tout d’abord, tout au long de sa vie terrestre, Jésus a eu de vrais sentiments humains. Il était invité, voyait des amis comme aux noces de Cana (Jean 2), il mangeait avec eux. Il a pleuré Lazare (Jean 11), a ressenti frayeur et angoisse avant l’heure de sa Passion (Marc 14, 34).

Oui, notre Dieu s’est fait homme, et pour une raison bien précise : nous montrer le Père (Jean 14,9).Jean 8_31

Après sa résurrection, Jésus se laisse voir aux pèlerins d’Emmaüs. Il marche avec eux, leur parle des Écritures, les rassure et bénit le pain. Les yeux de ces disciples s’ouvrent alors (Luc 24,13-33) et ils le reconnaissent. Il n’hésite pas non plus à se montrer vivant aux yeux de Simon-Pierre et  de Thomas (Jean 21). Il se laisse toucher et leur donne sa paix (Luc 24, 36-38).

Enfin, Jésus nous demande de témoigner de Lui. En quittant ses apôtres, il les a envoyés par toutes les nations pour le faire connaître. Nous savons tous qu’une théorie ne parle pas !

C’est vrai, pour aider les autres à mieux connaître Jésus et pour pouvoir le montrer, nous devons nous-mêmes apprendre à le découvrir, à l’aimer et à le rencontrer dans la prière et les Écritures.

Jésus compte sur nous…